Un peu d'histoire

Avant que Jean-Jaques Perrochet (1769-1833) ne fît l’acquisition de La Maison Carrée en 1827, les récoltes étaient encavées dans des immeubles plus modestes et plus anciens. L’exploitation portait alors le nom de «Claude et Jean-Jaques Perrochet Frères». En filiation directe ont succédés à Jean-Jaques: Alphonse (1797-1853), James-Alphonse (1844-1918), Alphonse-James (1886-1973) et Jean-Jaques (1927), associé depuis 1991 à son fils Jean-Denis (1961). Depuis 2008, Jean-Denis et sa femme Christine ont repris l’exploitation du domaine, secondés dès 2015 par leur fils Alexandre.

Si nos prédécesseurs ont dû se satisfaire d’un savoir très empirique en vinification, nous avons pu bénéficier de l’évolution scientifique et parfaire nos connaissances en la matière, devenue actuellement très pointue.

Grâce à ces connaissances biologiques, qui vont de la souche de vigne au verre de vin,  il nous est possible aujourd’hui de conserver avec bonheur nos anciens pressoirs verticaux et notre cave de fûts de chêne. Cet indiscutable avantage nous permet d’obtenir des vins toujours bien typés du terroir, dans la vraie tradition familiale.

Bien que cette façon d’envisager notre métier ne nous le facilite pas, elle nous le rend d’autant plus passionnant! Cette voie est pour nous l’avenir de notre terre et de sa culture, de nos vignes et de leur maintien.